Akhénaton

Amon-Ré envoie ses rayons solaires terminés par l'Ankh

 

Atoum

Erigée au début du règne d'Akhénaton (Aménophis IV,1352 av. J.C.), la statue présente les signes caractéristiques du style d'El Amarna par ses formes allongées, ses contours estompés. En calcaire, elle faisait partie d'un groupe de colosses découvert à Karnak.(Musée du Caire)

Statue d'Akhénaton de Tel Amarna

L'apparence androgyne d'Akhénaton le montre comme seul interlocuteur d'Atoum, (Aton), à la fois mâle et femelle incarnant le dieu originel, père et mère dans un seul être.Akhénaton se concevait comme un dieu fécondé par lui-même. Homme et femme à la fois.

<<Regarde moi, observe mon corps, contemple moi ! Vois mes hanches, vois mes cuisses, vois mes seins naissants, vois mon allure femelle.>> (Paroles d'Akhénaton)



On retrouve en Egypte le groupe des huit dans l'Ogdoade hermopolitaine. Ce sont huit dieux du chaos préexistant avant la création du monde qui donneront les premiers dieux androgynes dont Atoum.


Déesse de la fertilité, corps masculin avec sein de femme pendant

L'Egypte est divisée en régions, nomes, qui, chacun, présentente son offrande au deuxième nome de la Basse-Egypte, représenté par une divinité de fertilité aux seins de femme pendant sur un corps d'homme.
( Abydos )

<<La premièrefois >>

C'est la première étape de la création correspondant à la seconde phase du cycle de crue et décrue du Nil dont l'eau est le Noun, père des dieux, (trait commun à toutes les cosmogonies de l'Egypte).

Statue d'Akhénaton de Tel Amarna

On appelle Atoum le dieu primordial androgyne, le "grand dieu qui est venu à l'existence de lui-même", qui est Atoum dans le Noun, berceau originel, océan primitif avant toute création, et dans le créé.

Chacune des régions a son centre religieux de la "Première fois".On trouve à Héliopolis sa colline de sable et sa pierre primordiale: le béthyle, ben, breben.

  Buste d'Akhénaton


E-Mail Anusine

E-Mail

Buste d'Akhénaton